Low Cost Hosting | Free Web Space | Dedicated Hosting | Windows Hosting | FrontPage Web Hosting | Business Hosting
cheap web hosting
Search the Web

 

Dr. Dumitrescu-Noica Cornelia Angelica

cabinet medical individual
 

APEL

de a lărgi Materia Medica a Homeopatiei

 
Curriculum Vitae

 

Proving la Geranium Robertianum (Năpraznic)

 

Studiu la Geranium Robertianum

 

Proving la Lac-Humanum

O alianta care creste apararea organismului - AVQ -

Modul de administrare al remediilor homeopatice

Anamneza Homeopatică

Nosozii homeopatici

Adevărul despre cafea

Instructiuni pentru proveri

linkuri utile

[ 1 ]  [ 2 ]  [ 3 ]

PROVING DU GERANIUM ROBERTIANUM

L'Auteur : Dr. Angelica Noica Dumitrescu

Co-auteur : Ing. Alexandra Baltag

 

 

 

 

 

 

ESTOMAC

7CH

PD – sensation de vide dans l’estomac, améliorée avec le plat.

      - « envie de poulet et de café, du sucré et de fruits »

      - « sensation que les aliments sont plus vite digérés dans l’estomac et l’apparition d’un vide doublé de la sensation de froid »

      - « envie d’aliments épis et un peu huileux »

DP – crampes dans l’estomac

30 CH

CO – "sensation de vide dans l’estomac"

      -" reflux gastrique - oesophagien au penché, au couché, éructations"

      - "mal à l’estomac, parfois comme une boule et après le déjeuner"

DP- "douleurs sous la forme de brûlures au niveau de l’estomac, dans l’après-midi (13 -16 heures dans le 2-e et le 6-e jours)

DNA – "douleurs sous la forme de crampes au niveau de l’estomac ; faim douloureuse"

      -"parfois la sensation de poids dans l’estomac après le déjeuner »

MLL – "douleurs abdominales dans la partie supérieure sous la forme de crampes, non améliorées par le plat, accentuées au mouvement et associées avec une faim douloureuse" dans le 18-e jour.

IO – "j’ai mal à l’estomac du faim "

NL –" douleurs, aiguilles à l’estomac"

200CH

PD – "les douleurs gastriques se sont améliorées".

DNA – douleurs épigastriques avant le déjeuner et légèremet après celui-ci ; « sensation de pierre dans l’estomac pendant et après le déjeuner » 

CS – "douleurs dans l’estomac comme un aiguille" dès le 6-e jour de « proving » et puis elles se sont arrêtées

ML – mal à l’estomac en commençant dès les 2-3 –e jours de « proving ».

CO – "sensation de pierre dans l’estomac"

      -" mal à l’estomac au caractère de brûlure, après le déjeuner"

      - "vide douloureux dans l’estomac dans une heure après le déjeuner"

      -" aigre après le déjeuner dans les premiers jours de l’administration, et qui monte de l’estomac dans la bouche"

      - "nausée après la bière et le vin"

ABDOMEN

7CH

DP – "gène au niveau du foie au pressage ou quand il est assis sur la partie du foie"

30CH

OMD – au premier « proving » :

      - gène au foie du troisième jusqu’au septième jour

      - douleur inflammatoire dans la région de l’appendice, accentuée par le mouvement et améliorée dans la position couchée au dos et de la chaleur du sixième jusqu’au huitième jour

      Au deuxième « proving » :

      - seulement de la gène au foie sans de la nausée et sans réaction appendiculaire

GV – congestion pelvienne pendant la menstruation

CO – douleur comme une coupure autour de la taille non améliorée par le dénouement de la ceinture mais par l’effort physique, suivie d’une émission de gaz dans le premier jour du deuxième « proving ».

      - douleur pelvienne sous la forme d’une aiguille ou de couteaux dans l’abdomen inférieur, surtout pendant la menstruation. 

      - douleurs au niveau du foie et de la bile.

ST – ballonnement abdominal pelvien avec des gaz.

GO – ballonnement abdominal léger.

RDN – douleurs sous la forme de pulsations dans la région du foie.

DP – gène au niveau du foie dans le troisième jour.

DRC – sensation de poids à la bile et au foie dans le troisième jour.

      - douleur légère, pour quelques secondes, dans la partie inférieure, là où j’avais la trompe utérine affectée par piosalpinx

      - ballonnement dans le 14-e jour

DNA – gène au niveau de l’hypocondre droit ;

      - accentuation du ballonnement

CL – douleur vive dans la région du foie dans le 3-e jour de « proving » ;

      - météorisme abdominal avec des gaz.

NLG – douleurs dans l’abdomen inférieur, des crampes, de pression, du poids de l’extérieur vers l’intérieur, accentuées à la menstruation.

200CH

DNA – gène au niveau du foie

      - douleurs pelviennes légères dans le premier jour de la menstruation.

ML – accentuation des ballonnements et des crampes en commençant avec le 20-e jour du « proving ».

      - nausée légère pendant tout le « proving ».

      - sensation de pulsation de la bile dans le 7-e jour du « proving ».

CO – sensation de coupure transversale dans le deuxième jour et des piqûres au-dessus de l’ombilic, et de la fièvre musculaire, dans le quatrième jour.

      - douleurs au niveau de la bile et des piqûres.

FL –" douleur légère dans la région du foie et de la bile, avec l’amélioration de la sensation de brûlures dans certains points du méridien VB " (pratique de l’acupuncture)

DEFECATION

7CH

RD – fécaux plus abondants qu’auparavant

DP – fécaux mous dans le matin

30CH

CO – fécaux mous, réduits dans les premiers jours du premier « proving ».

      - fécaux mous, gluant et d’une couleur ouverte, dans les premiers jours du deuxième « proving ».

      - une accentuation des émissions des gaz se sont produites pendants les deux.

      - douleurs sous la forme de brûlure et du prurit anal.

GO – réduction et puis une accentuation de l’émission des gaz.

      - fécaux réduits

RDN – 3 défécations dans une moitié du jour (dans le 4-e jour du « proving ») et puis une défécation par jour et l’absence de celle-ci dans le 19-e jour.

SV – 2-3 fécaux mous dans le deuxième jour du « proving ».

RDC – défécation réduite quantitativement dans le deuxième jour.

- émission de gaz accentuée.

DNA – défécation pour chaque urine dans les premiers jours et puis il commence se produire une fois par jour ou tout les deuz jours.

      - émission de gaz accentuée

CL – météorisme abdominal avec des émissions de gaz dans le 10-e jour.

GS – fécaux d’une couleur plus ouverte.

IP – émission de gaz accentuée

200CH

CS – défécations diarrhéiques avec des nausées et de voues.

ML – changement de la période d’évacuation du matin vers l’après-midi.

CO – larmoiement et rhinorrhée après la défécation.

      - fécaux très mous.

      - émission de gaz.

APPAREIL RENAL

7CH

VNS –" diurèse légèrement accentuée" dans le premier jour de l’administration du remède.

PD – "augmentation de la diurèse sans augmenter la consommation des liquides"

RD – « au début, un besoin plus impérieux d’uriner, plus fréquent, dans de petites quantités d’urine hypochrome, et puis il a disparu la sensation aigue d’uriner. (le « prover » souffrait d’un adénome/ADK de la prostate). 

30CH

TC – fréquence de l’urine extrêmement réduite (seulement 2 fois jusqu’à 16 heures) ; d’habitude se produisait d’environ 10 fois dès le 5-e jour de « proving ». 

      - enflure des mains et des pieds après le 11-e jour de « proving »

GV – poids dans les membres inférieurs, ils s’enflent et retiennent de l’eau.

CO –  picotement/cuisson à l’urine dès le 12-e jour du premier « proving » et du 17-e jour du deuxième « proving ».

GO – réduction de la diurèse malgré le fait que je consommais des liquides parfois. 

DO – mal aux reins mouvant de l’un à l’autre dans le 16-e jour de « proving ».

      -  picotement/cuisson à l’urine dès le 4-e jour.

SV – colique rénale avec des  picotement/cuisson, urines fréquentes et impérieuses avec des douleurs dès le 3-e jours et qui se sont calmées dans le 10-e jour après « scobutil » et de la « papaverina ». 

RDC – douleurs comme une pression dans la région du rein droit, peu d’urine et souvent avec une urine d’une odeur forte, dès le 16-e jour du « proving ».

      - il a noté la diminution de la diurèse.

CL – 3 urines impérieuses pendant la nuit dans le 6-e jour, des douleurs lombaires.

IP – diurèse élevée.

NLG – gène important à l’urine.

TM – "douleurs au niveau des reins après une crainte."

200CH

DNA – "accentuation de la diurèse aussi du point de vue numérique que du point de vue quantitatif"

ML – "sensation d’éclatement de la vésicule dans le premier jour du « proving » ; elle se chargée très vite et puis il reste que la sensation de vésicule douloureuse aux états émotionnels"

CO – dans la première nuit de « proving », il s’est réveillé trois fois pour uriner ; il en résulte l’augmentation de la diurèse au moins au début du « proving ».

FL – urine fréquente, quatre fois par nuit, dans la deuxième partie de la nuit dans le deuxième jour de « proving ».

APPAREIL GENITAL

7CH

BC – augmentation des mamelles, légèrement douloureuses et fermes.

      - réduction de la période d’entre les menstruations de 25 jours à 15 jours, et puis les mamelles se sont réglées.

30CH

TC – est à la ménopause, elle a noté la disparition des chaleurs et même a eu du froid intérieur et le rougissement du visage dans le cinquième jour de « proving ».

GV – douleurs lombaires dans le premier jour de la menstruation.

      Douleurs de l’ovaire gauche avec irradiation ver l’utero comme un aiguille, avec des frissons.

      - petit saignement vaginale une semaine avant la menstruation.

CO – l’intervalle entre les menstruations s’est réduit dans la première mois à 3 semaines, puis il s’est réglé à 28 jours ; elle a tenu 5 jours au lieu de 9-10 jours, et le saignement a été plus réduit quantitativement ; des douleurs dans l’abdomen inférieur – l’utérus et les ovaires, surtout dans la partie droite, il y avait après et pas avant la menstruation, dans les premières 3 jours. 

- « contacts sexuels multi orgasmiques avec un état de lucidité et de relâche mental

- bouton entre les labiums avec du prurit.

GO – "réduction du désir sexuel au fur et à mesure de la diminution des projections au caractère sexuel"

RDN – "seulement une sensation de jouissance, non matérialisée" dans le 2-e jour de « proving ».

      - sexe avec une grande quantité de sperme dans le 6-e jour.

RDC – sexe sans la  picotement/cuisson vaginale que j’avais d’habitude à cause de la vaginite atrophique. 

DNA – je me suis sentie mieux au contact sexuel, plus satisfaite.

      - sensation d’utero plus congestionné pendant la menstruation, des douleurs inguinales gauches (où j’ai un kyste ovarien et un fibrome utérin).

      - menstruation plus aqueuse, sans caillots (comme les lochies d’après l’accouchement)

CL- la menstruation est venue 5 jours plus tard (elle venait tous les 25 jours). 

- douleurs diffuses au caractère aigu dans le sein gauche dès le 15-e jour. 

IP – chaleur et douleur sous la forme d’un aiguille dans la région des organes génitaux.

NLG – menstruation plus réduite (toute la période) que d’habitude.

- irritation, inflammation dans la région génitale

200CH

EV – la menstruation a apparu à 26 jours.

      - quantité de sang plus réduite que d’habitude.

      - elle s’est réinstallée la douleur dans les mamelles, qui a disparu pour une période. 

      - elle s’est réglée après le « proving ».

DNA – sang menstruel très violacé, une couleur jamais eue jusqu’à ce moment. 

      - gène pelvien dans le premier jour de la menstruation.

      - menstruation plus abondante.

      - accentuation du prurit anal si vaginal, que de la sécrétion que j’avais (des symptômes récemment accusés).

      -urines en même temps avec les défécations.

ML – douleurs des ovaires, surtout dans la partie droite, accentuation de la douleur pelvienne à la menstruation et de la tension dans les mamelles. 

CO – saignement plus rougeâtre, plus abondant, entre le 5-e et le 9-e jour ; douleurs des ovaires, douleurs pelviennes sous la forme de couteaux et de coups de foudre.

APPAREIL RESPIRATOIRE

30CH

GV – toux avec minimum d’expectoration

      - aiguilles intercostales (elle avait une ancienne pachypleurite)

CO – sensation de pression dans la poitrine, avec des difficultés de respiration.

      - toux avec expectoration difficile parfois, douloureuse, accusée au penchée et améliorée pendant la nuit.

GO – au début, sensation de congestion des paumons

      - état de poids aux paumons.

RDC – sensation de pression sur la poitrine ou de mal à l’aise tout comme au moment du déclenchement de la grippe, dans les 5-e, 6-e et 9-e jours.

IO – respiration difficile avec de la toux sèche, de l’expectoration pâteuse et du nez bouché dès les premiers jours. 

TM – pression dans la région de la poitrine avec difficulté dans la respiration.

200CH

ML – avant le « proving », elle avait la sensation de respiration difficile due à l’état émotionnel où elle se trouvait, mais, dès le premier jour, elle affirme commencer avoir une respiration normale qui ne l’a plus dérangeait.

PIEPT

30CH

CO – aiguilles intercostales dans la région du cœur, au deuxième « proving ».

      - une forte douleur dans la poitrine, comme une pression de botte sur le sterne, et qui obligeait d’élever le tronc pour respirer, dans le premier jour du premier « proving ».

RDC – piqûres plus courtes comme durée, mais douloureuses au droit du cœur au penchée en avant dans les 9-e, 20-e et 21-e jours.

CL – douleur au niveau du sein gauche.

IP – chaleur dans la région de glandes mammaires.

NLG – mal aux seins, pendant la nuit.

200CH

ML – mal aux seins, accentuation de la tension dans les seins.

EV – mal aux seins.

CO – tension dans les seins, accusée au marche et à l’enlèvement du bras. 

CŒUR

9CH

GS – palpitations dans le 2-e jour du « proving »

      - acouphènes US

      - augmentation de la tension artérielle.

30CH

TC – après une heure et demie “je sentais mon coeur”

GV – hypertension

GS – palpitations

CO – palpitations à l’anxiété

DP – j’ai senti mon cœur battant plus fort

RDC – “pression sur mon cœur et des éructations après les raisins”, dans le premier jour de « proving ».

      - douleur dans les veines de la jambe gauche en position débout dans les 2-e et 3-e jours de « proving » (où elle a eu un hématome post-traumatisme).

IO – aiguilles, tensions, gène cardiaque qu’avait aussi avant le « proving » ; elles se sont réduites pendant le « proving », avec des apparitions plus rares. 

IP – "chaleurs dans les mains et dans les pieds », donc, une activation du système circulatoire périphérique

      - "chaleur sur le myocarde"

200CH

ML – avant le « proving », elle avait des palpitations fréquentes avec une sensation de pression.

- dans le premier jour de l’administration : sensation légère de vide quand je prend les pilules

- dans le deuxième jour de l’administration : sensation de mains légers ; sensation de flottage.

- dans le troisième jour de l’administration : la douleur dans la poitrine a diminué, en devenant plus intense après le manger.

- dans le cinquième jour de l’administration : la douleur a disparu.

- dans la 28-e jour de « proving » elle a eu des palpitations jusqu’aux quatre heures du matin.

CO – « aiguilles, puis de la pression environ 12h40 du deuxième jour de «  proving »

-« anxiété au niveau de la poitrine avec des palpitations et du vertige dans le 5-e jour. » PD – « les palpitations de l’adolescence ont réapparu ».

DOS

7CH

DP – douleurs lombaires – sacrales diminuées

30CH

OMD – accentuation d’une douleur inter scapulaire – vertébral au milieu de la scapule droite, dès le premier jour et qui s’est maintenue quelques jours (symptôme récemment accusé).

      - douleur lobaire à l’apparition de la menstruation (ancien symptôme accusé)

GV – douleurs de l’omoplate bilatérale.

CO – aiguilles à la base du poumon gauche postérieur (sous l’omoplate gauche) (la région des points « shu » de VB, F, SP, S du méridien VU). 

      - douleurs lobaires et sacrales - coccygiennes.

RDC – douleur comme une pression sous l’omoplate droit dans les 7-e, 9-e et 10-e jours.

      - douleur au milieu dans le 4-e jour.

DNA – mal au coccyx.

CL – douleurs lombaires bilatérales dans le 6-e jours avec des mictions impérieuses dans le 7-e, 18-e et 22-e jours, avant la menstruation ; améliorées avec de la chaleur.

MLL – douleur sous l’omoplate droit avec des aiguilles accusés à la respiration plus profonde du 10-e jusqu’au 21-e jour (dans les points d’alarme de F, VB, SP, S)

IO – douleurs de l’échine comme une brûlure pendant le temps pluvieux et la pression atmosphérique basse, au penchée, débout, et qui s’améliorent parfois.

IP – aiguilles entre les omoplates.

NLG – douleurs lombaires accentuées avant la menstruation.

200CH

CO – accentuation d’une douleur lombaire dans la partie droite, jusqu’au sanglot, surtout dans le 19-e jour.

      - aiguilles inter scapulaires vertébrales

MEMBRES SUPERIEURES

7CH

PD – non coordination des mouvements – j’échappe les objets de la main comme s’il était trop faible pour tenir des objets.

30CH

SS – rougissements des paumes dans le premier jour.

TC – les ongles des mains sont trop fragiles et les mains sont enflées dans le 20-e jour de « proving ».

      - douleur de l’épaule gauche.

GV – il disparaît l’engourdissement d’entre les 4-e et 5-e doigts de la main gauche. 

IIN – douleur de l’épaule gauche, avec l’omoplate et la nuque, accusées au mouvement.

CO – inhabilité d’attraper les petits objets (je les échappe).

      - douleur à l’articulation de la main gauche dans le premier jour du deuxième « proving ».

      - douleur de l’articulation méta – carpienne – phalangienne de la main droite dans le premier jour de « proving ».

      - je blesse facilement les mains. 

DNA – douleurs dans les articulations méta – carpiennes et inter phalangiennes, surtout à la main gauche.

      - douleurs sous la forme d’aiguille entre les métas – carpiennes 2 et 3, antérieurement à l’articulation méta – carpienne – phalangienne proximale de la main gauche.

RE – environ 1 h30 – 2 h00 de la nuit, une douleur de l’articulation et plutôt des os dans l’épaule droite, et puis dans celui gauche avec irradiation vers les côtes et les clavicules, en apparaissant il y a trois semaines aussi, mais à cet instant elles ont été plus accentuées et ont diminué vers le matin sans apparaître de nouveau. 

200CH

EV – sensation de cingle du peau dans la région de la phalange moyenne du 3-e doigt de la main gauche et dans la région latérale – interne sous le petit doigt de la main droite. 

DNA – sensation de luxation de l’articulation phalangienne proximale du 3-e doigt du membre supérieur gauche (terminal du méridien VS)

CO – douleurs dans l’articulation de la main gauche, et parfois de celle droite. 

FL – engourdissement léger sur la main gauche entre les doigts 1, 2, 3 jusqu’au coude et jusqu’à l’épaule.

MEMBRES INFERIEURS

7CH

ISM – le mal aux genoux s’est réglé plus vite.

30CH

TC – mal aux talons qui a passé au début du « proving » et est revenu après.

- douleurs aux cuisses ou à d’autres articulations, d’une moindre intensité.

- sensation d’engourdissement dans le pied, la cheville et la jambe, moins intense que d’habitude.

- douleur de la cuisse gauche qui lui a apparu après la ménopause et lui a disparu complètement pendant ce « proving » et après. 

CV – poids dans les membres inférieurs.

IIM – dans le 13-e jour, poids dans le genou gauche amélioré en position couchée.

- dans le 12-e jour, mal à la hanche droite accusé au changements météorologiques.

- dans le 11-e jour, douleur dans la plante droite pendant le marche.

CO – douleurs dans la cuisse droite, comme une étreinte ;

- douleur foudroyante dans le talon gauche.

- mal à la cheville droite et puis aux deux chevilles. 

- douleur comme un écrasement sur la partie dorsale des plants des pieds et plus haut dans le genou droit.

- douleur derrière la rotule du genou droit, plus accentuée pendant la descente qu’à la montée.

ST – tressaillements musculaires douloureux dans la cuisse gauche à la 6-e administration du remède.

RDC – douleur courte dans la jambe gauche, où elle a eu un hématome, dans les 2-e et 3-e jours du « proving ».

DNA – douleurs sous la forme des aiguilles entre les métatarsiennes 1 et 2 du pied droit.

- douleur dans l’articulation coxale droite.

GS – légèreté dans le mouvement.

NLG – mal aux pieds de genoux en bas, à droite, avec de douleurs légères du nerf sciatique.

200CH

CO – sensation de faiblesse soudaine dans les cuisses ; la sensation d’avoir les pieds ramollis.

FL – aiguilles et déchargements douloureux dans le pied gauche du genou en bas inter croisé par diagonale dans les deux parties, soit dans la région sacrale – iliaque, soit de la région sacrale – iliaque vers les genoux (la région des méridiens VB, F).

- crampes dans la jambe

- accentuation des douleurs des genoux et de la région des hanches, avec de la rigidité musculaire plus évidente au début et puis plus estompée.

PEAU

30CH

BC – petites enflures, comme les piqûres du moustique sur le visage, sur le cou, sur le dos, avec un prurit léger et des cingles au touché et au grattement. Ils ont apparu dans le 7-e jour de « proving » et ont disparu dans le 11-e. Ils ont réapparu après un mois et ont disparu dans 2-3 jours.

TC – accentuation du prurit entre les doigts du pied gauche.

IIN – sensation de petites piqûres sur la peau comme celles d’un insecte (elle a souffrit des eczémas micro – vésiculeux rouges conflués sur la peau de la hanche et du décolleté).

CO – j’ai remarqué le fait que les blessures se sont plus vite guéries.

      - prurit du scalp et au petit doigt du pied gauche pendant la nuit (accentuation de mycose).

GO – « sensibilité à la transpiration sous l’aisselle jamais eue auparavant ».

- la peau de l’aisselle, la partie brachiale et celle du thorax sont rougeâtre, a des plis comme si la peau avait été longtemps dans de l’eau et elle cingle fortement. Je ne supporte pas qu’on me touche la peau.

RDN – trois boutons sur la tempe droite et deux sur celle gauche.

      - accentuation des taches marronnes du visage.

NLG – peu de boutons.

200CH

EV – se sont accentués un peu les boutons et les taches rougeâtres du visage et du corps.

DNA – l’eczéma du ventre s’est estompé

CO – prurit au niveau d’une dermatite de contact du nez ; la dermatite s’est guéri dans 3-4 jours après le début du « proving ».

      - guérison rapide des lésions cutanées diverses.

      - vésicules groupées qui ont apparu sur la lèvre inférieure et qui se sont guéries dans un jour.

[ 1 ]  [ 2 ]  [ 3 ]